TRAITEMENT SPECIFIQUE

La greffe de mœlle osseuse

Elle n’est pas pratiquée en R.D.C., bien que le Dr Sulu tente actuellement d’installer une unité de greffe dans la clinique Nganga à Kinshasa. Les patients doivent actuellement se rendre en Europe ou aux USA. Le coût d’une telle thérapie est de 75 000 à 100 000 USD.

La thérapie génique

Agir directement sur le gène muté afin de guérir définitivement les patients, est la voie d’avenir. Le réparer, le changer pour le gène normal, le suppléer, en modifier sa régulation sont quelques unes des nombreuses voies de recherche, dont certaines sont sur le point d’être appliquables à l’homme.

 

Cependant, l’utilisation à une grande échelle de ces techniques coûteuses et ardues n’est pas raisonnablement envisageable avant de nombreuses annèes.

L’Hydroxycarbamide

Le traitement à L’Hydroxycarbamide (ou Hydréa™) semble particulièrement efficace. Son coût (60 USD / an pour un enfant de 30 kg) et surtout sa faible disponibilité localement (médicament acheté en France) font de ce traitement une gageure en Afrique.

L’Erythropoïétine (EPO)

Cette forme de traitement, dont les résultats sont très controversés, n’est pas encore utilisée en Afrique.