LES INFECTIONS

Ces patients sont particulièrement sujets aux infections pulmonaires.

Outre le traitement curatif par antibiothérapie, la vaccination des enfants contre le pneumocoque et l’hæmophilus influenzæ est fortement préconisée.

Le protocole vaccinal souhaité devrait comprendre, de l’âge de 6 mois à l’âge adulte :

 

 

    • Vaccin Pneumo 23, une dose tous les 5 ans (5 USD la dose)

 

  • Vaccin Anti Hæmophilus, une dose tous les 5 ans (3 USD la dose)

 

Par manque de moyens, la vaccination contre la rougeole (première cause de mortalité infantile en Afrique) n’est même pas à l’ordre du jour.

Contrairement à certaines idées reçues, les drépanocytaires peuvent contracter la malaria. Certes, les accès graves (neuro-paludisme) sont exceptionnels, mais une prévention par chloroquine est vivement souhaitée.

Au printemps 2002, une grande campagne de vaccination internationale était en cours, incitant les parents à vacciner leurs enfants contre la poliomyélite (vaccin oral). Cette opération, mise au point par la communauté internationale, couvrait plusieurs pays africains dont la R.D.C.

Les ostéites et ostéomyélites sont fréquentes et destructrices. Le handicap, résultant des destructions osseuses, est fréquent, nécessitant la pose de prothèses de hanche, du genou ….

Les cholécystites sont fréquentes.