LES CRISES VASO-OCCLUSIVES

Les patients atteints d’Anémie SS sont victimes de crises hyperalgiques osseuses ou d’accidents vasculaires cérébraux, mésentériques, rétinaux, rénaux, spléniques …

Normalement, les globules rouges (en forme de disque) sont souples et se déforment pour passer dans les capillaires de petit diamètre et ainsi apporter l’oxygène vital pour les cellules.

Chez les drépanocytaires, l’hémoglobine S peut, dans certaines circonstances (déshydratation, infections, stress), se cristalliser et rigidifier le globule rouge (falciformation).

Celui-ci est alors incapable de passer dans les capillaires plus petits que lui et ainsi le bouche. Les cellules en aval, privées d’oxygène, meurent : c’est l’infarctus tissulaire.

Plus la falciformation est importante, plus les infarctus seront nombreux et étendus. Ces accès peuvent atteindre de nombreux organes comme la peau, les os ou le cerveau.

Le traitement de ces crises comprend :

 

 

    • Une réhydratation par voie veineuse et des antalgiques majeurs (morphiniques) précocement délivrés.

 

    • Les anticoagulants, dont l’efficacité est médiocre, et qui n’agissent qu’au tout début de la crise : d’où l’importance de la prise en charge rapide.

 

    • Le Nootropyl™ à 100 mg/Kg associé à des anti-inflamatoires et des antalgiques majeurs.

 

  • Les vasodilatateurs sont inefficaces.