LA GROSSESSE

Chez les patientes SS, une grossesse sur deux ne pose pas de problème. Dans 50% des cas, elle se termine par un avortement, une hypotrophie du nouveau-né et/ou le décès de la mère.

Rares sont les femmes SS qui survivent à trois grossesses.